interview

Vous incarnez de loin l'un des personnages les plus populaires de la série. Est-ce que les gens vous reconnaissent dans la rue et si oui, quelle a été la réaction la plus folle d'un(e) fan à votre égard?
Katherine : On me reconnaît un peu et ça dépend du lieu où je suis. L'année dernière, à New York, j'étais dans un bar, et une serveuse m'apporte un verre, me dit que c'est de la part de cette fille à une table. Donc en partant, je passe la ramercier et cette fille m'attrape tellement fort et essaie de me retenir. C'était presque violent et des gens ont du m'aider à m'en défaire... il y a d'autres histoires, mais je ne m'en souviens plus.

En tant qu'actrice, vous devez vous sentir à l'aise à jouer devant tout un tas de gens. Vous avez mentionné aimer surfer, et j'ai le sentiment que vous êtes une fille assez cool et facile à vivre. J'aimerais savoir, comment vivez-vous l'autre partie de votre travail? Les premières, les soirées, la presse, les caméras pointées sur vous, le fait de devoir vous mettre sur votre 31, etc ?
Katherine : Je n'aime pas ces soirées. Je n'aime pas devoir m'habiller pour ça. Et je suis très mauvaise pour faire la discussion/socialiser, peu importe comment vous appelez ça, dans ce genre de situation. Cela fait partie de mon travail, et lorsque je DOIS le faire, je suis plus que ravie. Mais toutes les caméras et les hurlements... me mettent mal à l'aise. Et d'habitude, cela me donne envie de m'enfuir pour aller fumer une clope en paix.

Quels sont vos projets pendant l'arrêt du tournage de The L Word ?
Katherine : Je vais essayer de travailler le plus possible pendant ce break... cela dépend bien sûr des scripts. J'ai aussi l'intention de faire un peu plus de travaux dans ma maison et de savourer le fait d'être chez moi.

Le nombre de fans rassemblés par votre carrière est stupéfiant, surtout grâce à Young Americans et the L Word. Il semblerait que les gens vous admirent, non seulement pour votre talent d'actrice, mais aussi pour votre physique, les personnages que vous choisissez, et le message que ces rôles fait passer à vos fans. Je sais que si je vous croisais dans la rue, je serais bouche bée. Je me demandais s'il y a des acteurs, des auteurs, des réalisateurs ou des musiciens qui vous font aussi ressentir cela? Est-ce qu'il y a quelqu'un dans les médias que vous admirez de la même façon que vos fans vous admirent?
Katherine : J'ai rencontré Christopher Reeves quand j'avais 6 ans et c'était énorme pour moi. J'étais la plus grande fan de Superman. Je n'ai rien dit, j'ai juste sucé mon pouce et je l'ai regardé. Quand j'avais 11 ans, j'ai rencontré Sean Astin. A cette période, "Goonies" était mon film préféré. Je n'arrivais pas à croire que j'avais rencontré Mikey... J'ai donc rencontré tous les héros de mon enfance, et je ne crois pas que quiconque puisse surpasser ça.

Choisissez le mot le plus approprié pour décrire vos co-stars...
Katherine : jennifer: calme; erin: pleine d'esprit; leisha: optimiste; pam: intelligente; laurel: bavarde; mia: excentrique; sarah: bruyante; rachel: polie.


13/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres